Bulletin Japon

Le chevalet, l’outil de prédilection des artistes


Bricolage Publié le
Le chevalet, l’outil de prédilection des artistes

Peintre, dessinateur, styliste ou autres, tout artiste qui travaille sur les toiles ou qui doit mettre sa création en évidence a certainement besoin d’un chevalet dessin et de tout l’attirail qui va avec. Il s’agit d’un dispositif, souventefois fabriqué en bois, qui sert à maintenir la toile sur laquelle l’artiste peint ou dessine. Cet outil est généralement portatif, ce qui permet à son utilisateur de pouvoir l’installer n’importe où du moment que l’inspiration lui vient. Avec l’évolution de la technologie et du monde des arts, les modèles se sont diversifiés. Il en est de même des matières dans laquelle ce matériel est usiné.

Les différents types de chevalet

Plusieurs types de chevalet dessin sont disponibles. Chaque modèle est dédié à une utilisation spécifique. Le modèle le plus classique qui est le chevalet à trépied est celui qui est le mieux adapté aux apprentis, aux amateurs et aux débutants. Il convient à toutes les toiles quelle que soit leur taille. Outre ce dispositif, celui qui est le plus utilisé par les artistes est le chevalet de cours. Peindre à l’intérieur et à l’extérieur requiert des supports différents pour que l’artiste puisse être à l’aise dans ses mouvements. Le chevalet de campagne est parfait pour tout travail à l’extérieur. En revanche, le chevalier d’atelier est indiqué pour la peinture en intérieur, notamment lorsque l’artiste œuvre sur des toiles de grand format. Toujours en intérieur, le modèle adéquat pour les œuvres de taille moyenne est le chevalet de table. Certains peintres s’inspirent mieux lorsque la boîte de peinture et le chevalet sont combinés. Ici on parle surtout de support pour toile de taille moyenne. Pour ce cas spécifique, la boîte chevalet est ce qu’il faut. A chaque artiste donc de choisir le modèle de chevalet dessin qui s’adapte mieux à sa façon de travailler.